L’année chaotique de la Fed se termine sereinement

12 décembre 2019

La Fed a maintenu ses taux inchangés mercredi et prévoit une politique monétaire stable en 2020. Le communiqué de Presse qualifie la politique monétaire « d’appropriée », dans un contexte de croissance « modérée » et d’un marché d’emploi « robuste ». Après avoir généreusement contenté le marché en 2019, le ton est donc donné pour 2020 : la chute vertigineuse des taux enregistrée cette année n’est en principe plus à l’agenda aux US, et ce faisant en Europe non plus. Le moteur principal des taux européens en 2019 s’est en effet révélé être la politique monétaire américaine.

Contre toute attente, la Federal Reserve a échafaudé un volte-face début d’année dont l’ampleur et la rapidité auront le mérite de défier les annales. Après un cycle de 8 hausses de taux en 2 ans, la Fed a réagi aux signes de ralentissement manufacturier en livrant 3 baisses consécutives. Et le marché apprécié ! Contre vent et marée (dont, accessoirement, une récession manufacturière, une guerre commerciale et un Président imprévisible) ; les performances boursières se sont nourries de ce cadeau monétaire. Et les taux américains se sont effondrés, entraînant dans leur sillage les taux européens.

Le Président Powell a néanmoins souligné lors de la conférence de Presse que le Comité se maintenait prêt à ajuster sa politique monétaire « en cas d’ajustement matériel de l’économie ». Autrement dit, le scénario de base est celui d’un atterrissage en douceur, et d’une politique monétaire stable. Néanmoins, en cas de nouveaux décrochages du contexte géopolitique et économique, la Fed serait à nouveau prête à baisser ses taux.

Graphique: Taux directeur de la Fed et taux à long terme (taux 10 ans gouvernementaux US et allemands)

Cette information (et les éventuels documents joints) est purement informative et ne peut en aucun cas être considérée comme une offre de produits ou de services financiers, bancaires, d’assurance ou de toute autre nature, ni comme un conseil en matière d’investissement.

Partagez cette article:

  • 6/12/2019 - Taux d’intérêt: prévisions 2020

    Une nouvelle réalité économique et financière est apparue en 2019 dans la plupart des pays du nord de l’Euro zone : celle des taux d’intérêt à long terme négatifs. Comment se fait-il que les marchés aient pu plonger dans un scénario aussi extrême ? Combien de temps cela peut-il encore durer ?

  • 5/12/2019 - Chine: prévisions 2020

    Belfius Research prévoit un ralentissement en douceur de la croissance du PIB chinois en 2020.

  • 04/12/2019 - USA: perspectives 2020

    Sur les marchés financiers aussi, 2019 touche à sa fin. Il s’agissait pour le moins d’une année mouvementée pour les investisseurs, surtout dominée par le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine.

  • 03/12/2019 - Eurozone: perspectives 2020

    Nous prévoyons que la croissance du PIB dans la zone euro se ralentira en 2020.