Louer ou acheter?

13 février 2020

Partagez cet article: 

 
  • Louer ou acheter ? Tout dépend de chaque situation personnelle
  • La location est une solution plus flexible, l'achat peut potentiellement générer une plus-value
  • Ces dernières années, la hausse des prix des logements occupés par leur propriétaire a été plus forte que celle des loyers
  • La moitié des locataires privés souhaitent devenir propriétaires

Chaque année, les loyers augmentent, mais ces dernières années, les prix demandés pour les logements occupés par leur propriétaire ont également fait un véritable bond en avant. Entre 2005 et 2018, en Belgique, le loyer moyen a progressé de 45%, alors que, durant la même période, les prix d’achat des logements grimpaient de 51%1. En 2019, on a de nouveau assisté à une forte inflation des prix des logements, ce qui amène de plus en plus de gens à se poser la question : est-il plus intéressant de louer ou d'acheter une maison ?

Pour bien répondre à cette question, il ne suffit pas de comparer la charge mensuelle d’une location et le remboursement d'une maison achetée par son occupant via un crédit hypothécaire. En effet, tout dépend de votre situation personnelle. Celui qui loue a la possibilité de déménager rapidement. Il est généralement plus aisé de résilier un bail que de trouver à court terme un acquéreur (au prix souhaité) pour votre maison ou votre appartement.

Un avantage important de l'achat, c’est que – en tant que propriétaire – vous pouvez bénéficier d'une éventuelle plus-value (si les prix de l'immobilier augmentent). Bien sûr, vous êtes également exposé à une baisse de prix mais, dans notre pays, cela reste vraiment exceptionnel. Selon Eurostat, depuis 2006, les prix des logements n'ont baissé en valeur nominale qu'en 2009 et en 2014, et à chaque fois, cette baisse était limitée (-0,5%)2. Autre avantage d’être propriétaire: vous pouvez aménager le logement à votre guise en termes de confort et de mesures d’économie. Si vous financez une partie de l’achat (ou du coût de la construction) avec un crédit hypothécaire, vous vous constituez également un patrimoine par le biais du remboursement mensuel.

 

Pour voir s’il est plus intéressant de louer, nous vous conseillons de vérifier le « price-to-rent-ratio », le rapport entre le prix de vente et le montant des loyers sur le marché du logement. Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), dans la plupart des pays de la zone euro, le « price-to-rent-ratio » est en hausse depuis 2015. Cela signifie que les prix des maisons augmentent plus rapidement que les loyers. Seule exception à cette règle : l'Italie. Pour la Belgique, le rapport entre le prix d’achat et loyer est de loin supérieur aux niveaux observés chez nos voisins3. Ce qui ne veut pas dire que l'immobilier est largement surévalué dans notre pays. Le ratio est en partie faussé par le nombre élevé de propriétaires (plus de 70 % de la population). Avec comme conséquence le fait que l’offre de logements privés proposés à la location en Belgique est moins vaste et diversifiée que dans le reste de la zone euro. L’ambition d’être propriétaire de sa maison ou de son appartement est encore profondément ancrée dans l’esprit des Belges. Une enquête récente montre que 98 % des personnes possédant leur logement préfèrent rester propriétaires, et que plus de la moitié des locataires privés aspirent à devenir propriétaires4. Le cliché du Belge qui a une brique dans le ventre est donc toujours bien vivace.

Sources:
1 www.loyerswallonie.be
2 Eurostat
3 OCDE
4 Steunpunt Wonen

Cette information (et les éventuels documents joints) est purement informative et ne peut en aucun cas être considérée comme une offre de produits ou de services financiers, bancaires, d’assurance ou de toute autre nature, ni comme un conseil en matière d’investissement.

Partagez cet article: