Les convictions des experts Belfius

Chaque mois, nos experts analysent les marchés en profondeur afin de définir les grandes tendances qu’ils estiment prometteuses en cette période. Ils vous partagent ici leurs conclusions.

Conjoncture actuelle et stratégie d’investissement

Au début de chaque nouvelle année, les banques et les gestionnaires de fonds présentent leurs recommandations d’investissement. L'unanimité pour cette année est frappante.

  • La croissance de l’économie mondiale restera stable mais modeste en 2020. Les opinions divergent quant à savoir s’il y aura un léger ralentissement ou une légère accélération.
  • Dans la zone euro, les taux d’intérêt négatifs sur les échéances courtes et moyennes perdureront pour de nombreuses années encore.
  • L’année boursière 2020 devrait être plus volatile, en raison notamment des élections présidentielles américaines, du suivi des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine, des tensions avec l’Iran, de la mise en œuvre du Brexit, du coronavirus…
  • Pour l'investisseur à long terme, les actions restent le choix privilégié car elles sont nécessaires pour obtenir du rendement et surpasser l'inflation. En raison des taux d'intérêt extrêmement bas (voire même négatifs), les obligations de la zone euro ne sont pas une alternative. En Belgique, toute personne qui épargne sur un compte d'épargne continue de perdre du pouvoir d'achat.
  • La thématique durable a de plus en plus la cote auprès des investisseurs. Cela se traduit dans les faits par une progression importante des investissements socialement responsables. L’actualité nous rappelle en effet l’urgence à traiter certains défis, le réchauffement climatique notamment.

Nos recommandations ce mois-ci

Nous donnons notre préférence aux actions des pays émergents. Après une année 2018 difficile, une reprise s'est produite en 2019, mais les marchés émergents sont toujours à la traîne par rapport à ceux des pays développés. Nous espérons voir une meilleure performance en 2020, car les mesures de soutien lancées par le gouvernement chinois l'année dernière commencent à porter leurs fruits. Selon le Fonds monétaire international (FMI), la croissance économique des pays émergents atteindra 4,4 % en 2020 et 4,6 % en 2021 (2019 : 3,7 %). Pour les pays développés, la croissance restera stable au cours des deux prochaines années, à seulement 1,6 %. De plus, la croissance prévue du bénéfice par action dans les pays émergents est plus élevée que dans les pays développés. Vous pouvez investir jusqu'à 18 à 20 % de votre part de capital dans les pays émergents.


Les obligations des pays émergents méritent également une place dans votre portefeuille. Ces derniers mois, nous avons remarqué que les investisseurs s'intéressent de nouveau davantage aux obligations des marchés émergents en monnaie locale, car leur coupon moyen fluctue autour de 5 à 6 %. Vous pouvez investir jusqu'à 15 à 20 % de votre poche obligataire dans les pays émergents.


Pour le marché boursier américain, nous sommes depuis le début de l’année à neutre. Les valorisations boursières ont augmenté et sont légèrement supérieures à leur moyenne à long terme. Nous restons néanmoins positifs pour des secteurs spécifiques dominés par des acteurs américains, comme la technologie, les produits pharmaceutiques et la biotechnologie. Nous conseillons d'étaler vos achats dans le temps.


Nous restons surpondérés sur les actions de la zone euro car l'environnement économique s'améliore progressivement et la croissance attendue des bénéfices par action est plus élevée qu’aux États-Unis.


Quant au Japon ou au Royaume-Uni, nous restons pour l’instant neutres.

  • 1. Construisez d’abord la base de votre portefeuille

    Nous conseillons un fonds mixte durable qui investit pour 50% en actions. Idéalement avec une bonne répartition géographique.

  • 2. Complétez ensuite avec nos convictions d’investissement à long terme

    Les horizons de placement sont supérieurs à 7 ans. Nous continuons à promouvoir cinq thématiques qui sont porteuses tant au niveau financier qu’au niveau sociétal :

    • le réchauffement climatique. On ne parle plus que de cela, et à raison. Les entreprises actives dans cette thématique partent de facto avec un avantage concurrentiel important et s’ouvrent également à des marchés porteurs sur le long terme.
    • les enjeux démographiques. Nous serons 10 milliards sur terre en 2050 (7,5 milliards actuellement). Les défis liés au vieillissement, à l’alimentation, aux soins de santé adaptés, à l’urbanisation s’imposeront tôt ou tard dans notre quotidien.
    • les soins de santé. Ils sont de plus en plus performants mais génèrent également de nombreuses attentes liées, par exemple, aux défis du vieillissement ou du cancer.
    • les pays émergents. Ces pays ont des taux de croissance potentiellement importants et sont donc sources d’opportunité pour tout investisseur. Les valorisations sont bon marché et les taux d’intérêt sont plus élevés que dans les pays développés. C’est là que les choses se passeront dans le futur. Nous conseillons les investissements tant en actions qu’en obligations.
    • la robotique et l’innovation technologique. Cette thématique est probablement une des clés pour répondre aux quatre thématiques précédentes.
  • 3. Terminez avec quelques convictions à moyen terme

    Il s'agit d'investissements qui, selon nous, donneront de bons résultats au cours des 12 à 18 prochains mois, mais qui pourraient nécessiter un ajustement annuel.

    En Europe, nous continuons à privilégier les actions de qualité, à savoir des entreprises peu volatiles et robustes sur le long terme. Elles ont leur place dans votre portefeuille, surtout si l’avenir devient volatile. Nous mettons également en avant les actions d’entreprises de la zone euro qui sont socialement responsables.

    Vous préférez prendre moins de risques ? Nous vous conseillons alors des produits structurés liés à une thématique long terme (soins de santé par exemple). Ceux-ci offrent un couple risque-rendement qui pourrait correspondre à vos attentes.

Recevez 40 euros ou 10% de réduction

2020, l’année parfaite... pour faire fructifier votre épargne! Vous recevrez 40 euros si vous ouvrez un plan d’investissement de minimum 25 euros par mois.* Vous préférez investir en une seule fois? Là aussi vous y gagnez: 10% de réduction sur les frais d’entrée!

*Offre valable du 17-2 au 31-3-2020. Lisez le règlement pour tous les détails.


Nos recommandations:

 

Bon à savoir

 

Besoin d'aide?
Vous hésitez?

Faites-vous aider par nos experts:



Actualité du 23-12-2019