Entreprise individuelle ou société médicale ?

La plupart des professionnels du secteur médical débutent en entreprise individuelle, mais après quelques années, ils passent en société. Chacune de ces options présente des avantages et des inconvénients, et certaines considérations d'ordre personnel interviennent aussi au moment de faire un choix : entourage familial, ambitions personnelles, protection sociale offerte par une société…

  • Pourquoi passer en société ?

    • Optimisez vos impôts : le revenu imposable est réparti entre la société et vous-même, en tant que personne physique.
    • Payez des cotisations sociales plus stables : votre salaire - sur lequel elles sont calculées – reste pratiquement le même d'année en année.
    • Prévoyez une planification successorale favorable : via la société ou une donation d'actions de votre vivant.
    • Touchez des revenus privés de la société : sur lesquels aucunes cotisations sociales ne sont calculées.
    • Limitez votre responsabilité en tant qu'administrateur (dans certaines formes de société).
  • Quand vaut-il mieux passer en société ?

    Cette question devient pertinente à partir du moment où vous réalisez un bénéfice ordinaire de min. 75 000 euros (avant déduction des cotisations sociales et avant impôts). Dans ce cas, vous payerez moins d'impôts via votre société qu'en tant que personne physique.

    Découvrez-le grâce à notre outil convivial

    Conseil
    Pendant toute la période durant laquelle vous exercez en tant que personne physique, constituez-vous un fichier de patientèle bien documenté. Lors de votre passage en société, vous pourrez alors la céder à la société.

  • Pour quelle forme de société opter ?

    Chaque forme de société présente des avantages et des inconvénients. Il est important que vous optiez pour une forme :

    • transparente, pour obtenir aisément l'accord de votre fédération professionnelle à ce sujet ;
    • qui vous permette de l'intégrer et – surtout – de la quitter aisément.


    La forme la plus simple est la SPRL (société privée à responsabilité limitée). C'est la seule forme qui peut aussi être constituée par une seule personne (SPRLU).

    Formes de société les plus fréquentes pour les professionnels du secteur médical

Vous souhaitez passer en société médicale ?