1. Home
  2. Moments-clés
  3. Toi et moi
  4. Un nouveau départ
  5. FAQ
  6. Liste de professionnels

Quels sont les autres professionnels qui peuvent m'aider ?

D'autres professionnels que Belfius peuvent vous aider à régler votre divorce plus sereinement. N'hésitez pas à avoir recours à leurs services.

Le notaire : il vous expliquera les différentes procédures et vous conseillera afin de trouver une solution équitable pour vous et vos enfants. Son intervention est obligatoire s'il existe des biens immobiliers communs ou si vous ne parvenez pas à vous entendre. Son rôle est plus actif en cas de divorce par consentement mutuel : préparation de la convention, évaluation et partage des biens...

www.notaire.be

L'avocat : son assistance est pratiquement indispensable pour introduire et poursuivre une procédure de divorce. Dans un premier temps, il vous oriente en fonction de votre situation et vous explique les enjeux juridiques ou les difficultés de procédure. Au cours de celle-ci, votre avocat vous représente, rédige les pièces et vous assiste devant le juge. Après le divorce, il transmet le jugement à l'état civil et veille au respect des accords passés.

www.avocat.be

Le conseiller conjugal : il apporte un accompagnement psychologique au couple en crise, quelle que soit la difficulté que traverse celui-ci. Au cours de la consultation, chaque partie peut exprimer librement ses plaintes et ressentis dans un climat de confidentialité et de soutien. Le but est la prise de conscience des difficultés et la distanciation par rapport à celles-ci.

www.upccf.be

La médiation familiale : si votre couple va mal, vous pouvez faire appel à un service de médiation pour régler vos conflits. Le médiateur essaiera alors de rétablir le dialogue entre vous et votre partenaire pour vous permettre de d'organiser concrètement votre rupture. Cette formule peut être difficile mais s'avère moins lourde et moins coûteuse qu'un procès.

www.mediation-justice.be

Le service de créances alimentaires (SECAL) : si votre ex ne paie pas la pension alimentaire qu'il vous doit, le SECAL peut vous aider à récupérer l'argent. Il faut cependant que la pension n'ait pas été payée au moins deux fois au cours des 12 mois précédents. Le service peut alors recourir à la saisie des biens ou des revenus. Cette intervention n'est toutefois pas gratuite : le débiteur doit lui payer 10 % de plus que la pension alimentaire et le bénéficiaire reçoit le montant diminué de 5 %. Le SECAL met fin à son contrat lorsque le débiteur a payé régulièrement pendant 6 mois et a remboursé l'ensemble de ses arriérés.

www.minfin.fgov.be