Quel montant de donation pour vos enfants?

Vous souhaitez donner un petit coup de pouce financier à vos enfants? Pour les aider par exemple à acheter leur propre logement? Ou encore parce que vous savez que vos héritiers devront payer des droits de succession? Dans les deux cas, la donation est une solution intéressante: vos enfants peuvent utiliser l'argent dès à présent, et la facture des droits de succession est considérablement réduite. Toutefois, ne perdez pas de vue une question essentielle: n'avez-vous pas vous-même besoin de ce capital pour assurer votre confort de vie?

Moins de revenus, mais des dépenses identiques

Si vous bénéficiez d'une pension confortable, à laquelle s'ajoutent éventuellement des revenus locatifs, vous n'avez pas de souci à vous faire. Mais si votre allocation de retraite ne dépasse pas le seuil d'une pension ordinaire, le passage de votre revenu professionnel à votre pension risque d'être douloureux. D'autant plus que votre budget mensuel ne sera pas inférieur à celui dont vous avez besoin actuellement pour vivre. Vous aurez (enfin !) davantage de temps pour vos hobbies et pour voyager, vos frais médicaux risquent d’augmenter, et peut-être qu'en avançant en âge, vous devrez aussi prévoir un budget pour séjourner en maison de retraite.

De combien avez-vous besoin?

En d'autres termes, pour combler le manque à gagner mensuel, vous devrez puiser dans votre portefeuille d'investissement. Celui-ci sera peut-être complété par un montant versé par votre assurance-vie et par d'autres caisses de retraite, des capitaux qui vous permettront dès lors de vous constituer un patrimoine appréciable lorsque vous partirez à la retraite. Mais la question-clé est naturellement la suivante: ce patrimoine sera-t-il suffisant pour le reste de votre vie?

Saviez-vous par exemple qu'un couple de pensionnés qui souhaite dépenser chaque mois 1.500 euros (indexés) en plus de la pension légale, a besoin d'un portefeuille d'investissement de 700.000 euros, avec un rendement de 2%? Avant de procéder à une donation, mieux vaut donc calculer d'abord le capital minimum dont vous avez besoin: le capital nécessaire pour financer votre futur manque à gagner si vous souhaitez conserver le même niveau de vie. Vous éviterez ainsi de devoir constater par la suite que vous avez procédé à une donation trop importante.

Analyse "Life Cycle"

Notre analyse "Life Cycle", une composante de votre planification patrimoniale, vous permet de vous faire une idée concrète en la matière. Sur la base de vos futurs revenus et dépenses jusqu'à l'âge de 100 ans, nous calculons en effet le capital minimum dont vous avez besoin durant votre retraite. Le surplus, c'est-à-dire la différence entre votre portefeuille d'investissement à l'âge de la retraite et le capital minimum qu'il vous faudra alors, constitue votre excédent de capital. C'est la somme que vous pouvez donner à vos enfants, ou avec laquelle vous pouvez réaliser d'autres projets, par exemple acheter une maison de vacances…

Une fois que vous connaissez le capital minimum dont vous avez besoin, et votre excédent de capital, vous pouvez déterminer en toute sérénité le montant d'une éventuelle donation en faveur de vos enfants, et continuer à vivre de manière confortable.

Nele De Cort
Wealth Analysis & Planning Belfius Banque