Le choix des experts Belfius – août 2019

Chaque mois, nos experts analysent les marchés en profondeur afin de définir les grandes tendances qu’ils estiment prometteuses en cette période. Ils vous partagent ici leurs conclusions.

Conjoncture actuelle et stratégie d’investissement

 

Après un mois de juin qui a profité à toutes les places boursières, on assiste depuis lors à du quasi sur place partout dans le monde… sauf aux États-Unis où l’indice de référence, le S&P 500 a dépassé pour la première fois la barre symbolique des 3.000 points. Malgré ces bons résultats, les incertitudes restent nombreuses et incitent à davantage de prudence.

Nos recommandations ce mois-ci

Il est primordial d’avoir un portefeuille bien diversifié et bien équilibré. Nous optons donc pour aller chercher du rendement (actions) et de la sécurité (obligations) à parts égales. Un fonds mixte de type «medium» (et pourquoi pas durable), est donc totalement indiqué à l’heure actuelle. Nous conseillons également de répartir vos investissements dans le temps via un Flex Invest Plan.


Nos convictions sur les marchés boursiers


Nous continuons dans ce contexte incertain à privilégier:

  • les secteurs plus défensifs, notamment le pharmaceutique/soins de santé
  • les actions de qualité (ayant une croissance solide sur le long terme et un peu moins de risque)
  • les actions tournées vers l’avenir (défis démographiques par exemple)

Dans votre poche «actions», visez une exposition européenne aux alentours des 45 à 50%, les USA à environ 30% et pour les pays émergents, 16%.


Nos convictions sur les marchés obligataires


Vu la faiblesse des taux aux USA et en Europe, trouver du rendement peu risqué est bien évidemment un exercice difficile, mais qui reste possible. Nous continuons dès lors à privilégier les durations courtes et les instruments suivants:

  • Les obligations des pays émergents (en devise étrangère, telle que le dollar) proposent encore et toujours des taux plus élevés qu’aux USA que dans la zone euro (et ce sans parler d’éventuelles baisses de taux dans les pays développés, ce qui augmentera le résultat). Nous préférons les obligations émergentes en dollar par rapport aux obligations en devises locales, afin de limiter les risques de change potentiels dans certains pays émergents.
  • Les obligations européennes à haut rendement qui, en raison du faible taux d’intérêt sur les obligations d’État, offrent toujours un avantage, quoique faible, en matière de taux d’intérêt.

En raison de la recherche de rendements supplémentaires, les obligations susmentionnées sont populaires auprès de nombreux investisseurs. Néanmoins, elles restent plus risquées que des obligations de qualité avec une bonne note. C'est pourquoi nous limitons le poids à environ 15% pour chaque catégorie.


Nos favoris ce mois-ci:

Offre temporaire: bénéficiez ce mois-ci de 50% de réduction sur les frais d’entrée pour l’achat en ligne du fonds du mois. Valable du 1er au 31-08-2019 inclus.

Bon à savoir

 

Besoin d'aide?
Vous hésitez?

Faites-vous aider par nos experts: