Dans cette édition

  • La Chine, moteur de l’économie

    Alors que le reste du monde souffre de la pandémie de Covid-19, la croissance chinoise montre des signes de reprise. Mieux encore: il y est question d’un mini «boom». L’économie chinoise et la Bourse ont repris du poil de la bête et cette situation pourrait se maintenir un certain temps encore.

  • L’Allemagne peut-elle jouer son rôle de locomotive de la zone euro?

    Ces dix dernières années, la puissante économie allemande a tiré la zone euro à plusieurs reprises, mais fin 2018, la locomotive a commencé à montrer des signes de fatigue. Le pays semblait rater le virage digital, sans compter que le secteur automobile souffrait du scandale du diesel, dès lors, un mouvement de rattrapage dans l’infrastructure s’imposait… C’est alors que la pandémie du Covid-19 a frappé. Aujourd’hui, Angela Merkel est applaudie pour son approche de la crise sanitaire et de ne plus se cristalliser sur un excédent budgétaire. L’Allemagne est donc sur la bonne voie pour redevenir la locomotive de la zone euro.

  • 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7… Quel indicateur de risque pour quel fonds?

    Ces derniers mois, chez Belfius, certains fonds ont changé d’indicateur de risque. Une situation qui nous amène à apporter un éclairage sur ce qu’est un indicateur de risque. Comment ce chiffre est-il calculé? Et en quoi influence-t-il votre stratégie d’investissement?

Les convictions des experts Belfius

Chaque mois, nos experts analysent les marchés en profondeur afin de définir les grandes tendances qu’ils estiment prometteuses en cette période. Ils vous partagent ici leurs conclusions.