Les Nations Unies ne laissent planer aucun doute: l'égalité des genres n’est pas seulement un droit fondamental, elle est aussi un fondement nécessaire pour l’instauration d’un monde pacifique, prospère et durable. Et pourtant, les inégalités continuent à pénaliser les femmes, notamment en Belgique, où de grands progrès restent encore à faire. Par exemple, sur le marché du travail où les femmes sont loin d'avoir toujours accès à des emplois décents et où l’écart salarial hommes-femmes est en moyenne de 23% pour des postes identiques1. L’émancipation des femmes a cependant des implications socioéconomiques positives: que ce soit en terme de productivité ou de croissance2.


Chez Belfius, l’égalité des genres est une évidence. Chaque jour, nous nous battons pour respecter l’équilibre hommes-femmes, à tous les niveaux. Et même si, à l’heure actuelle, nous n’avons pas encore atteint notre objectif, nous avançons sur la bonne voie. Le conseil d'administration compte déjà 6 femmes pour 10 hommes. Le comité de direction de la banque rassemble 8 membres, dont 2 femmes. Enfin, le comité de direction de notre branche d'assurance compte 4 hommes et 2 femmes. Il nous reste donc encore du chemin à parcourir.

C’est la raison pour laquelle nous souhaitons encore progresser en matière d'égalité des genres, en donnant à chaque talent les mêmes chances de s'épanouir, indépendamment de son sexe ou de son genre, et ce, dans toute la société.

D'autres bonnes raisons nous poussent également à promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes. De nombreuses études révèlent en effet que les entreprises qui œuvrent pour un meilleur équilibre hommes-femmes améliorent leurs résultats à long terme.

C'est ce que le gestionnaire de fonds Candriam, notre partenaire, a analysé pour nous. Les entreprises comptant autant de femmes que d’hommes à des postes de responsabilités sont-elles mieux dirigées? Et cet équilibre a-t-il réellement des répercussions sur les résultats financiers et le cours en Bourse de ces sociétés?


Les entreprises dont le conseil d’administration compte au moins 1 femme sont, en moyenne, 26% plus performantes que leurs homologues exclusivement masculines3.


Candriam a confirmé ce que nous pensions déjà intuitivement: les entreprises qui accordent de l'importance à l’égalité des genres connaissent mieux leurs clients, rendent leur personnel plus heureux et attirent plus facilement les meilleurs talents. De plus, des études récentes4 tendent à prouver que ces entreprises obtiennent également de meilleurs résultats financiers.

Des différences régionales et sectorielles


Investir dans l'égalité des genres s’inscrit parfaitement avec la conviction de Belfius qui consiste à chercher des entreprises qui excellent sur le long terme. Notre sélection se base sur quelque 1.800 entreprises leaders au niveau mondial. Comme pour tous nos fonds de convictions, nous avons immédiatement exclu les entreprises qui ne répondaient pas aux différents critères de durabilité. Nous avons ensuite procédé à une sélection basée sur le critère de l’égalité des sexes.

Pour cette sélection, Candriam a établi un score en matière d’égalité hommes-femmes5, tenant compte de plusieurs paramètres: l'égalité entre le nombre d’hommes et de femmes parmi les membres du personnel et les dirigeants, l’égalité salariale à travail identique, un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, une politique de promotion de l’égalité des sexes, et enfin une communication transparente sur le sujet. Enfin, nous avons appliqué un filtre financier. L’entreprise est-elle active sur un marché en pleine expansion? Présente-t-elle un avantage concurrentiel? La valeur de l’action est-elle attrayante? Etc.

Au final, nous avons retenu un portefeuille de 50 à 80 actions d’entreprises. La composition régionale et sectorielle6 d’un tel portefeuille s’écarte donc quelque peu de l’indice de référence MSCI World . Les États-Unis sont, par exemple, sous-pondérés avec 56%, contre 65% dans le MSCI World7. Le Royaume-Uni se voit également attribuer une pondération inférieure: 1,5% contre 4,5% dans le MSCI World. Il en va de même pour le Japon avec seulement 2% contre 8%. En termes d'égalité des sexes, l’Europe obtient de meilleurs résultats, avec les pays scandinaves en tête. Les actions européennes obtiennent donc une pondération de 38% contre 19% dans le MSCI World.

Les sociétés technologiques telles que Microsoft et Alphabet8 mènent depuis des années une politique progressive en matière de personnel. Dans un portefeuille diversifié axé sur l’égalité des sexes, le secteur ICT est sans surprise le plus important, suivi par le secteur pharmaceutique. Ces deux secteurs obtiennent une pondération de respectivement 23,5% et 19%.

Depuis le 1er septembre, vous pouvez donc investir dans des entreprises qui s’engagent en faveur de l’égalité des genres et qui en récolteront, en principe, les fruits à long terme.


1 UN News Centre. (14 mars 2017). L’ONU lance une «plate-forme de champions» appelant à mettre fin à l’écart salarial global entre hommes et femmes.
2 ONU Femmes. (Juillet 2018). L'autonomisation économique: quelques faits et chiffres
3 Media Relations Credit Suisse AG. (31 juillet 2012). Large-cap companies with at least one woman on the board have outperformed their peer group with no women on the-board by 26% over the last six years, according to a report by Credit Suisse Research Institute.
4 Plus d’infos: Hunt, V. (2015). Why diversity matters. London: McKinsey. / (2004). The Bottom Line: Connecting Corporate Performance and Gender Diversity. Catalyst. / (z.d.). The Tipping Point - Women on Boards and Financial Performance. MSCI.
5 Le score en matière d’égalité des sexes de Candriam repose notamment sur la méthodologie de la société néerlandaise Equileap, soucieuse de promouvoir l'égalité des sexes dans le monde professionnel. Le score Equileap analyse plus de 3.500 entreprises opérant dans le monde entier, sur la base de 19 critères.
6 Portefeuille thématique Candriam sur l’égalité des sexes au 31/07/2020
7 Fiche d’information MSCI World disponible sur www.msci.com/documents
8 Ces entreprises sont mentionnées à titre purement indicatif et ne font pas partie des recommandations d’achat.


Vous aussi, vous souhaitez encourager l'égalité des genres grâce à vos investissements?


Nous ne manquerons évidemment pas de vous informer dans ce magazine et sur www.belfius.be/egalite. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller financier. Il se fera un plaisir de vous aider.


Ce document, rédigé et publié par Belfius Banque, donne la vision de Belfius Banque sur les marchés financiers. Il ne contient pas de conseil en investissement personnalisé, pas de recommandation d’investissement, ni de recherche indépendante en matière d’investissement. Si vous êtes à la recherche de conseils en investissement personnalisés, vous pouvez vous adresser à votre conseiller financier qui se fera un plaisir d’examiner avec vous les effets éventuels de cette vision sur votre portefeuille d’investissements personnel. Les chiffres mentionnés sont des instantanés et sont susceptibles d’évoluer.