Dans le contexte actuel de faiblesse des taux, il est difficile de se constituer un beau capital pour plus tard avec une assurance-vie à rendement fixe. C’est pourquoi, de plus en plus d’investisseurs préfèrent aujourd’hui les contrats de la branche 23 à ceux de la branche 21. Explications.

Branche 21: un rendement garanti


Avec une assurance de la branche 211, vous bénéficiez d’une protection du capital, mais également d’un taux d’intérêt garanti, complété par une participation bénéficiaire éventuelle variable. Toutefois, en raison de l’actuelle faiblesse des taux du marché, le taux garanti est peu élevé, et le rendement total est également limité. Et cela ne changera pas dans les prochaines années, car la plupart des économistes prévoient que la faiblesse des taux devrait encore persister longtemps.


Branche 23: un rendement potentiellement plus élevé


Avec une assurance de la branche 232, vous investissez dans des fonds sous-jacents. Ces fonds sous-jacents investissent dans des titres financiers (tels que des actions et obligations) dont la valeur peut fluctuer. Vous ne bénéficiez pas d'une protection de capital, et votre rendement n’est pas garanti. Le rendement est lié aux prestations des compartiments du fonds interne que le souscripteur a choisi. Le risque financier est entièrement supporté par le preneur d’assurance. La plupart des assureurs vous proposent un large éventail de fonds. Vous pouvez ainsi vous constituer un portefeuille qui offre la perspective d’un beau rendement potentiel, probablement un peu plus élevé que celui d’une assurance de la branche 21. Par exemple, certains fonds investissent uniquement dans des actions (avec possibilité de choisir entre plusieurs régions) ou dans des obligations (avec possibilité de choisir entre plusieurs types d’obligations), ou dans une combinaison des deux.


Bon à savoir


Ces dernières années, les actions et les obligations ont enregistré de bons résultats, mais naturellement, cela ne constitue pas une garantie de rendements élevés pour le futur. C’est pourquoi de plus en plus d’investisseurs optent aujourd’hui pour des contrats de la branche 23 au lieu de contrats de la branche 21, qui n’offrent actuellement qu’un maigre rendement.


Fiscalité


Si vous souscrivez à un contrat d'assurance (branche 21 ou 23) en tant que personne physique, sans réduction d’impôt sur la prime, vous payez une taxe d’assurance de 2% sur la prime. Par la suite, vous ne payez plus de taxe en cas de rachat ou de transfert de la réserve (moyennant le respect de certaines conditions).

Dans un contrat de la branche 23 (sans engagement déterminé de durée et de montant ou de taux de rendement), vous ne payez pas non plus de précompte mobilier en cas de rachat du contrat ou de transfert de la réserve entre les différents fonds de la branche 23 au sein d’un contrat. Et ce, quel que soit le moment. Intéressant si, par exemple, vous souhaitez obtenir périodiquement des montants pour disposer d'un complément à vos revenus.


Un contrat de la branche 21 permet également un rachat ou transfert de la réserve sans payer de précompte mobilier, pour autant que cette transaction intervienne plus de 8 ans après la conclusion du contrat.


Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle du preneur d’assurances et peut, dans le futur, être sujet à des modifications.
Tenez compte du fait que dès qu’une prime a bénéficié d’une réduction d’impôt, les prestations sont imposables.


Instrument de planification successorale


Les assurances des branches 21 et 23 sont des instruments idéaux de planification successorale. En tant que preneur d’assureur, c’est vous qui tenez les rênes. Vous décidez par exemple de faire des versements complémentaires ou non, et vous pouvez à tout moment ajuster la stratégie d’investissement. Vous pouvez également racheter (partiellement) le contrat, mais aussi de désigner un ou plusieurs bénéficiaire(s) en cas de décès, et en changer éventuellement par la suite. Vous pouvez par exemple déjà inclure vos (petits-)enfants dans la succession.


Pour plus d’infos sur le droit de succession dans le cadre d’une assurance adressez-vous à votre conseiller financier. Il se fera un plaisir de vous donner toutes les informations nécessaires.




1 Pour plus d’information, notamment sur les objectifs d’épargne, les risques (le risque de crédit en cas de faillite de Belfius Banque et le risque de liquidité), les coûts et les taxes liés à ce produit d’assurance Branche 21 ainsi que le taux d’intérêt garanti, veuillez consulter les fiches d'information financière, les fiches commerciales et les conditions générales qui sont disponibles sur simple demande auprès de votre agence Belfius Banque ou sur www.belfius.be. Il est important que les épargnants potentiels prennent connaissance de ces documents avant de signer un contrat.
Les conditions particulières et générales priment sur les brochures commerciales.
2 Pour plus d’information, notamment sur les objectifs d’investissement, l'endroit où trouver la valeur des unités, les risques (aucun capital garanti), les coûts et les taxes liés à ce type de produit d’assurance Branche 23, veuillez consulter les fiches d'information, les conditions générales et les règlement de gestion qui sont disponibles sur simple demande auprès de votre agence Belfius Banque ou sur www.belfius.be. Il est important que les épargnants potentiels prennent connaissance de l’ensemble des documents précontractuels avant de signer un contrat.
Les conditions particulières et générales priment sur les brochures commerciales.
Ces contrats d’assurance branche 21 et 23 sont soumis au droit belge.


Des questions sur la branche 23?


N’hésitez pas à contacter votre conseiller financier. Il se fera un plaisir de vous aider!


Ce document est un document promotionnel, établi et distribué par Belfius Banque. Il ne comporte aucun conseil en investissement et ne peut être considéré comme tel. Ce document n'est pas établi conformément aux dispositions relatives à la promotion de la recherche indépendante en investissement et n'est pas soumis à l'interdiction de faire du commerce avant la diffusion de la recherche en investissement.