Il est nécessaire de créer une épargne complémentaire. Mais à combien devrait s’élever votre effort mensuel? Cela dépend de votre stratégie d'épargne.

Un exemple


Adrien

  • Âge: 35 ans
  • Fonction: employé
  • Salaire net: 2.200 EUR
  • Âge de la pension: 67 ans
  • Espérance de vie: 87 ans

Adrien bénéficie d’une assurance-groupe par l'intermédiaire de son employeur et, en plus, il met lui-même de l'argent de côté. L’écart entre son salaire et sa pension légale est de 432 euros par mois (21% de 2.200). S'il veut combler cet écart pendant 20 ans, il doit épargner un capital total de 103.680 euros (432 x 12 mois x 20 ans) d'ici sa retraite.


Combien doit-il épargner mensuellement?

  • Option 1: Adrien choisit le compte d’épargne

En raison de la politique de faible taux d'intérêt de la Banque centrale européenne, celui-ci est historiquement bas: 0,11% - et ça risque d’être le cas encore pendant longtemps. Afin de réunir les capitaux nécessaires, Adrien devra mettre 265 euros par mois de côté pour les 32 prochaines années. Une épargne importante puisqu’elle s'élève à 12% de son salaire mensuel.


  • Option 2: Adrien épargne via un plan d’investissement «balanced» régulier

Il investit ainsi chaque mois dans un ou plusieurs fonds de son choix. S'il opte pour un portefeuille d'investissement «balanced» à 50/50 entre actions et obligations, il peut espérer un rendement potentiel annuel de 3% basé sur les attentes du marché. Dans les conditions actuelles du marché, notre stratégie préférée consiste en une répartition équilibrée entre des placements en actions plus risqués et en obligations plus sûrs.

Ainsi, un investissements mensuel de 165 euros pourrait suffire pour économiser le capital nécessaire. Ce qui constitue un bel effort - 7,5% de son salaire - mais nettement inférieur à celui de l'option 1.

Adrien choisit d’investir dans un fonds, ce qui est un choix plus risqué, son capital n’étant pas garanti. Cependant, il peut espérer un rendement potentiel supérieur à l’option 1.


  • Option 3: Adrien opte pour un plan d’investissement «dynamic»

Dans ce cas, il choisit un portefeuille d'investissement composé de fonds d'actions et de fonds obligataires plus risqués (obligations à haut rendement, par exemple). Un portefeuille dynamique peut présenter davantage de fluctuations de prix à court terme, mais en vaut certainement la peine à long terme. Un rendement potentiel annuel de 5% peut alors être une estimation réaliste. Grâce à ce rendement potentiel plus élevé, Adrien pourrait déjà atteindre le capital requis avec une épargne mensuelle de 115 euros.


Adrien choisit d’investir dans un fonds, ce qui est un choix plus risqué, son capital n’étant pas garanti. Cependant, il peut espérer un rendement potentiel supérieur aux options 1 et 2.

 

Décision


Si vous souhaitez profiter d’une retraite confortable, il sera nécessaire de vous constituer un capital complémentaire. Vous souhaitez mettre de côté efficacement? Choisissez une autre alternative que le compte d'épargne. Un plan d'investissement mensuel est un bon début. Votre conseiller se fera un plaisir de vous aider à choisir parmi les différentes options de placement.



Et si vous aviez un aperçu clair de votre situation actuelle et future? L’idéal pour envisager votre avenir sereinement. C’est possible grâce à YuMe. Faites connaissance avec YuMe dans l’article suivant!