Vous avez (presque) 54 ans

Croquez la vie à pleines dents…


Vous savez de mieux en mieux ce que vous voulez: profiter pleinement de la vie. Mais… votre pension légale ne correspondra malheureusement pas à votre revenu actuel. Vous serez donc particulièrement avisé de vous projeter dès aujourd’hui au moment où vous partirez à la retraite.


… en tirant le meilleur parti de votre épargne-pension


Découvrez en un clin d’œil si vous exploitez au maximum toutes les possibilités de votre épargne-pension, grâce à un check-up financier pertinent, et faites les ajustements nécessaires à l’aide de ces conseils pratiques.

Commencez ou maximisez votre épargne-pension

Commencer à épargner pour votre pension ou maximiser votre épargne-pension: c’est toujours intéressant, surtout si vous avez 54 ans. En effet, c’est la dernière année où vous pouvez encore augmenter vos versements afin de profiter d’un avantage fiscal maximum. Car à partir de 55 ans, vous ne pouvez plus majorer vos versements.

Vous pouvez vous simplifier la vie en créant un ordre permanent optimisé fiscalement: vos versements seront alors automatiquement adaptés au montant maximum déductible fiscalement. Vous êtes ainsi assuré de profiter pleinement de tous vos avantages fiscaux.

Commencez une épargne-pension

Optez pour la formule plus élevée d’épargne-pension

Il peut être intéressant pour vous d’opter dès maintenant pour la nouvelle formule d’épargne-pension(1). Dans ce cas, vous versez le maximum de 1.260 euros et, l’année suivante, en principe, vous récupérerez 25% du montant versé, via un avantage fiscal.

Vous devez expressément confirmer chaque année que vous optez pour cette formule avant que votre (vos) versement(s) n’excède(nt) le maximum de 980 euros, et ce, au plus tard au cours de votre 54e année. Sinon, vous tombez dans la formule standard de 980 euros, et la partie des versements qui dépasse ce montant vous sera reversée.

Pour confirmer votre choix, rien de plus simple: contactez-nous par téléphone, au 02 222 12 01 option Epargner et Investir (lu.- ve.: 8–22h, sa.: 9–17h) ou prenez rendez-vous dans votre agence.


(1) En fonction de votre situation personnelle.

Et pourquoi ne pas démarrer une épargne à long terme?

Votre crédit-logement est déjà (partiellement) remboursé? Dans ce cas, il peut également être intéressant de commencer une épargne à long terme, en souscrivant une assurance-vie individuelle.

Car vous pouvez le faire jusqu’à 80 ans, alors que l’épargne-pension n’est possible que jusqu’à 65 ans. Vous profitez donc plus longtemps d’un avantage fiscal. Mieux encore, vous pouvez combiner les deux formules. Tout en bénéficiant des avantages fiscaux qui y sont liés.

Commencez l'épargne à long terme

Optimisez malin

Le jour de votre 60e anniversaire, vous payez l’impôt final sur votre épargne-pension et épargne à long terme. Ensuite, jusqu’à vos 64 (ou 80) ans, vous pouvez continuer d’épargner sans imposition.

Mais, si vous ne commencez qu’après 55 ans, en principe, vous ne paierez cette imposition finale que 10 ans plus tard. Ce qui est moins avantageux pour vous, car vous risquez de perdre 4 ans d’épargne sans imposition.

Comment pouvons-nous vous aider?


Simulateur de pension


Grâce à ce simulateur, vous pouvez facilement calculer le montant à épargner pour atteindre votre revenu mensuel envisagé à l’âge de la pension.

Vers le simulateur pension


Capital pension complémentaire


Autre possibilité: commencer à investir activement pour vous constituer un beau capital pension complémentaire.


Commencer à investir


Si vous vous êtes constitué un beau portefeuille d’investissements pour compléter votre pension légale, pensez à vérifier régulièrement s’il répond toujours à vos besoins, à vos projets et à votre appétit de risque. Surtout maintenant que votre pension approche, et que vous voulez profiter du capital que vous vous êtes constitué.


Les convictions de nos experts