Formes de société les plus fréquentes

Vous recherchez la forme de société la plus simple ? Optez pour la SPRL ! Mais sachez qu’il existe aussi d'autres formes de société. Passons-les brièvement en revue.

Société à responsabilité limitée (pas pour ce qui concerne les soins prodigués) Société à responsabilité illimitée

SPRL (société privée à responsabilité limitée)

C'est la forme la plus courante. Vous pouvez enter et sortir aisément de la société puisque, d'une manière générale, votre responsabilité est limitée à votre apport. C'est la seule forme de société pouvant être constituée par une seule personne.

SCRIS (société coopérative à responsabilité illimitée et solidaire)

Cette société coopérative a toutes les caractéristiques d'une SCRL, mais sa constitution est moins coûteuse, car elle ne requiert ni l'intervention d'un notaire ni un montant d'apport minimum. Les associés sont toutefois solidairement responsables, et de manière illimitée.

SCRL (société coopérative à responsabilité limitée)

Cette forme ressemble fort à une SPRL. Ici aussi, vous pouvez entrer et sortir facilement, car vous n'êtes responsable qu'à concurrence de votre apport (étant entendu qu'ici aussi, la loi prévoit un montant minimum). Cette forme de société requiert toujours 3 associés.

SNC (société en nom collectif)

Tout comme pour la SCRIS, la constitution d'une SNC ne requiert pas de montant d'apport minimum ni l'intervention d'un notaire, mais les associés sont solidairement responsables et leur responsabilité est illimitée. Cette forme est peu réglementée – vous pouvez donc fixer toutes sortes d'accords dans les statuts.

Société de droit commun

Une convention par laquelle deux ou plusieurs associés mettent quelque chose en commun, pour réaliser un objet commun. Le fonctionnement peut être organisé en toute liberté dans les statuts. La société de droit commun n'a pas de personnalité juridique.