Où trouver un repreneur ? Comment choisir le bon candidat ?

Contactez votre spécialiste Business Banking

Déterminez le profil du candidat

  • Ne vous faites pas d’idées préconçues sur le bon acheteur !

    • Ne cherchez pas votre fils spirituel
    • N’espérez pas un clone
    • Evitez un caractère exactement opposé au vôtre
    • Recherchez plutôt le repreneur qui aura les compétences techniques et humaines indispensables pour l’avenir de votre entreprise.
  • N’écartez aucune piste pour cibler les repreneurs !

    • Stimulez votre réseau de relations
    • Envisagez plusieurs pistes avant de faire de grandes recherches :
      • dans votre famille
      • parmi vos collaborateurs
      • en mettant en place une formule mixte
      • en prospectant dans votre secteur
    • Pensez aux synergies, p.ex. les acteurs situés dans le cycle de production ou de vente.
    • Attention : évitez vos concurrents directs à l’affût de tout ce qui pourrait vous déstabiliser.
  • Rencontrez une 1ère fois le candidat potentiel (sans votre conseiller)

    1. Avant l’entretien, préparez-vous

    • Ayez un plan en tête, des questions précises à poser, des informations à obtenir, un objectif.
    • Fixez-vous un timing précis : 1h30 à 2h suffisent pour un 1er contact.

    2. Pendant l’entretien, soyez ouvert et positif

    • Soyez ponctuel.
    • Faites parler votre interlocuteur et écoutez-le.
    • Appréciez les capacités techniques, humaines et financières de votre interlocuteur. Et posez-vous la question : est-il apte à me succéder ?
    • Assurez-vous d’emblée que vous êtes sur la même longueur d’ondes.
    • Si votre sentiment est positif, choisissez la façon de procéder pour la suite du dossier.Attention : si votre premier sentiment est négatif, méfiez-vous !

    3. Après le rendez-vous, n’oubliez pas le service après-vente !

    • Faites rapidement part de vos intentions (ou non) de poursuivre, en précisant les étapes suivantes et le timing.
    • Faites rapidement signer une promesse de confidentialité.
  • Soyez prudent !

    1. Mettez vos émotions de côté

    2. Distillez les informations que vous transmettez. A ce stade, ne donnez aucune information stratégique ou sur des projets futurs.

    3. Ne remettez votre dossier de présentation qu’en échange d’un engagement de confidentialité et sur la base d’un dossier dans lequel le candidat repreneur présente son profil, son projet et ses moyens financiers.