Où trouver une entreprise à reprendre ? Par où commencer ?

Contactez votre spécialiste Business Banking

Vous souhaitez reprendre une entreprise mais ne savez pas par où commencer ? Découvrez les étapes à franchir pour bien démarrer votre projet entrepreneurial !

Les étapes pour bien démarrer votre projet

  • Analysez vos aptitudes d’entrepreneur et votre situation

    1. Définissez vos motivations, identifiez vos forces et vos limites afin de déterminer si vous avez réellement le profil de l’entrepreneur et les aptitudes en ce domaine :

    • une volonté inébranlable ?
    • un esprit de leadership ?
    • un goût immodéré de l’effort ?
    • une envie de travailler en équipe ?
    • une foi sans limite en votre capacité de réussite ?
    • un appétit pour le risque et le gain ?
    • etc.

    2. Déterminez vos connaissances en gestion. Avez-vous une expérience préalable ? Besoin d’une formation complémentaire avant de vous lancer ? Réfléchissez à votre situation actuelle et évaluez les conséquences que ce changement professionnel pourrait représenter pour vous et votre famille.

    3. Conseil : soyez honnête avec vous-même ! Et ne sous-estimez pas les implications financières et familiales de votre projet. Vous éviterez beaucoup de perte de temps, d’énergie, d’argent et d’illusions !

  • Définissez votre scénario de reprise

    1. Vous pensez avoir le profil de l’entrepreneur ? Vous avez envie de consacrer le temps et l’énergie nécessaire à la réussite de votre projet ? Vous êtes conscient des enjeux professionnels et familiaux ? Parfait !

    2. Établissez les conditions selon lesquelles vous souhaiteriez reprendre une entreprise :

    • entreprise familiale faite pour vous ?
    • relève de votre patron (Management Buy Out)?
    • propriétaire seul ou avec un ou plusieurs associé(s) ?
    • période de salariat dans l’entreprise avant la reprise ?

    3. Conseil : Vous rêvez d’être seul maître à bord ? Soit ! Mais avez-vous songé que reprendre une entreprise en partenariat peut présenter certains avantages : complémentarité des talents, moyens financiers plus importants, prise de décision plus facile…

  • Chiffrez vos moyens financiers

    1. Reprendre et développer une entreprise implique un besoin important de moyens financiers à court et à long terme.

    • Disposez-vous de suffisamment de fonds propres ?
    • Etes-vous prêt à emprunter à un tiers
    • Pouvez-vous donner des garanties personnelles ?
    • Investissez-vous seul ou avec d’autres ?
    • Pensez-vous faire appel à du capital risque ?
    • Connaissez-vous les aides publiques ?
    • Assez de moyens financiers ? Faites le test !

    2. Conseil : N’hésitez pas à faire appel à votre banquier pour vous aider à structurer le financement ! Les solutions sont plus nombreuses que vous ne le pensez !

  • Déterminez le profil de l’entreprise idéale à reprendre

    1. Quel type d’entreprise souhaiteriez-vous reprendre ? Plus votre projet sera précis, plus vous serez crédible vis-à-vis du vendeur et du marché.

    • Secteur d’activité
    • Localisation
    • Marché et potentiel de croissance
    • Taille de l’entreprise en chiffres d’affaires, nombre de salariés…
    • Type d’entreprise : débutante, familiale, en difficulté, en reconversion…
    • Prix de vente
    • Période de transition du cédant ou pas

    2. Privilégiez une cible à votre portée :

    • un métier que vous connaissez ou qui vous attire fortement
    • un retour sur investissement raisonnable
    • une « petite » PME de caractère avec une véritable originalité à partir de laquelle vous pourrez progresser

    3. Conseil : Ne chassez pas au-dessus de vos moyens ! Préférez une entreprise qui vous permettra de maintenir votre train de vie et de prendre de temps en temps le recul nécessaire.

  • Elargissez au maximum vos recherches

    1. Si les opportunités de reprise sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses, les « belles » PME à vendre sont rares. Et en général, elles trouvent repreneur directement auprès des proches du dirigeant, de ses fournisseurs ou de ses concurrents.

    2. Cette étape vous demandera beaucoup d'énergie. Elargissez donc au maximum vos recherches sauf bien sûr dans le cas où vous souhaiteriez reprendre l’entreprise dans laquelle vous travaillez déjà ou celle d’un de vos proches :

    • Demandez à votre réseau professionnel de tâter le terrain
    • Infiltrez les réseaux de dirigeants d’entreprise
    • Adressez-vous à des intervenants capables de vous mettre en relation avec des cédants : votre banquier, votre comptable, les Chambres de Commerce, les organisations professionnelles, les avocats, les cabinets spécialisés, les réseaux spécialisés dans la mise en relation vendeur/acquéreur...
  • Ne cherchez pas la confidentialité

    1. Annoncez ouvertement votre intention d'acquérir une entreprise ! Car à l’inverse du vendeur qui se montre généralement très discret ; vous, en tant qu'acheteur, n’avez ici pas ce souci.

    2. Conseil : Prenez votre temps, mais soyez à l’affût et réactif si une belle opportunité se présente !

  • Analysez sommairement les entreprises à vendre disponibles

    Après avoir fait le tour du marché, faites une première analyse sommaire des entreprises à vendre disponibles. Sur la base d’une première sélection, comparez leur correspondance avec le profil de l’entreprise idéale que vous avez établi au départ.

  • Préparez-vous avant votre 1er rendez-vous avec le vendeur

    1. Vous avez une entreprise en vue ?

    • dressez une liste de renseignements supplémentaires
    • familiarisez-vous avec son secteur
    • informez-vous des pratiques, des dispositions légales particulières, des tendances…

    2. Conseil : Méfiez-vous dans un premier temps du bilan ! Un bilan peut en cacher un autre. Si l’activité vous plaît et correspond à votre cible, allez-y. Prenez rendez-vous avec le dirigeant cédant. Vous vous ferez une meilleure opinion en le rencontrant et en visitant l’entreprise.

  • Convainquez le dirigeant que vous êtes digne de lui succéder

    Lors du 1er rendez-vous avec le cédant, ayez bien à l’esprit que ce n’est pas lui la cible, c’est vous ! Si vous ne savez pas vous vendre, pour convaincre le dirigeant que vous serez digne de lui succéder, c’est raté ! Respectez les principes suivants :

    • Faites preuve d’humilité d’ouverture d’esprit et de respect
    • Faites parler votre interlocuteur, écoutez-le
    • Argumentez votre candidature
    • Soyez crédible
    • … mais ne parlez jamais du prix à ce stade !
  • Faites l'analyse en profondeur de l'entreprise choisie

    1. Si le résultat de cette 1er rencontre semble positif, passez à la réalisation d'une analyse en profondeur de l'entreprise cible.

    2. Conseil : En sortant de cet entretien capital, le vendeur doit être convaincu que vous êtes l’homme ou la femme de la situation.

Guide gratuit pour réussir à « Céder ou reprendre une entreprise »

Vous envisagez de céder ou reprendre une entreprise ? Obtenez gratuitement et sans engagement votre guide dans une agence Belfius et bénéficiez de l'expérience et des conseils d'experts.