Quand, comment et à qui transmettre l’entreprise familiale ?

Contactez votre spécialiste Business Banking

Vous avez jusqu’ici assuré le succès de l’entreprise familiale. Aujourd’hui, il est temps de penser à votre succession. Mais quand, comment et à quel membre de la famille allez vous confier le pouvoir ?

Le processus de transfert est long et complexe. Il doit suivre un plan rigoureux et veiller à maintenir l’équilibre entre la famille, l’entreprise et chaque membre de la famille.

Anticipez et suivez nos étapes-clés !

  • 1. Définissez votre vision et clarifiez les attentes de chacun

    1. Avant même d’envisager l’aspect technique de la transmission, songez à définir vos motivations et à clarifier vos besoins.

    2. Cette étape de réflexion est importante car elle vous permettra par la suite de partager votre vision et vos attentes avec vos proches. Vous éviterez ainsi les conflits, les malentendus et éliminerez une grande partie des inquiétudes.

    • Commencez la réflexion en vue de préparer la transmission du pouvoir
    • Clarifiez les aspirations de chaque membre de la famille pour éviter les déceptions, les malentendus et atténuer les conflits :
      • Parents
      • Successeur
      • Inactifs
    • Définissez les objectifs personnels de chacun et agissez en fonction pour les réaliser
    • Définissez les objectifs pour l’entreprise

    3. Conseil : impliquez vos enfants, dès leur plus jeune âge, dans la vie de l’entreprise afin d’éviter de les voir se détourner complètement de l’entreprise par rejet et de voir votre entreprise familiale évoluer vers une entreprise « non familiale ».

  • 2. Choisissez votre successeur et établissez un plan d’action

    1. Avant de prendre votre décision, dressez la liste des compétences recherchées chez la relève et communiquez-les aux différents membres de la famille. Identifiez le successeur potentiel a personne la plus à même d’y répondre. Prenez garde cependant aux choix réalisés selon le critère de l’émotionnel !

    2. Une fois votre successeur choisi, définissez son mode d’entrée dans l’entreprise et communiquez votre décision aux membres de la famille, actionnaires sans oublier les collaborateurs clés.

    3. Ensuite, travaillez à deux sur un calendrier réaliste :

    • transfert progressif de responsabilités pour vous
    • formation et multiplication d’expérience pour le futur dirigeant

    4. Conseil : veillez à ce que les membres de la famille (actifs et passifs) soutiennent majoritairement le processus de relève convenu. Un processus de communication efficace prévient beaucoup de difficultés.

  • 3. Transférez vos compétences et établissez un Plan stratégique de développement

    1. Le règne conjoint peut commencer. Vous travaillez côte à côte avec votre successeur et dirigez l’entreprise ensemble au quotidien. C’est la période - délicate mais très enrichissante - du transfert progressif des connaissances, du savoir-faire, des compétences et du pouvoir.

    2. Demandez-lui d’établir le bilan des forces et des faiblesses de l’entreprise, des opportunités et des menaces. Et développez ensemble un plan stratégique de développement pour assurer la pérennité de l’entreprise après votre départ. Evaluez régulièrement le travail accompli et corrigez le tir si nécessaire.

    3. Conseil : évitez de faire coïncider des étapes délicates de la transmission avec des seuils critiques de croissance de l’entreprise (déménagement, lancement d’un nouveau produit, ouverture d’une filiale…) !

  • 4. Prenez votre retraite

    1. Chaque étape vers la transmission a été franchie avec succès. La ligne d’arrivée est en vue. Le conseil d’administration peut désormais avaliser l’accès de votre successeur à la fonction de dirigeant.

    2. Vous ralentissez vos activités et prenez une retraite progressive ou complète, selon vos intérêts et vos capacités financières.

    3. Dorénavant l’entreprise familiale compte sur son nouveau patron.

    4. Conseil : Préserver l’harmonie sur le plan familial et sur celui des affaires n’est pas facile. N’hésitez pas à vous faire aider tout au long du processus de transfert de pouvoir par des spécialistes de la transmission et de la gestion d’entreprise.